Aller au contenu. | Aller à la navigation

Recrutement d’animateurs(trices) E1 à mi-temps - Appel public
Sections
Vous êtes ici : Accueil News Recrutement d’animateurs(trices) E1 à mi-temps - Appel public

Recrutement d’animateurs(trices) E1 à mi-temps - Appel public

La Commune de CHAPELLE-LEZ-HERLAIMONT procède au recrutement d’animateurs(trices) E1 à mi-temps.

 

 

COMMUNE DE CHAPELLE-LEZ-HERLAIMONT

Constitution d’une réserve de recrutement d’animateurs(trices) pour le service de l’Accueil du temps libre Appel public général

 

 

L’administration communale de CHAPELLE-LEZ-HERLAIMONT procèdera, sous peu à un examen de recrutement d’animateurs(trices) E1 à mi-temps en vue de la création d’une réserve de recrutement.

 

L'accueil extrascolaire sur la commune de Chapelle-lez-Herlaimont propose un service d'accueil de qualité aux parents, conformément à la Charte de l'accueil adoptée par le Collège Communal du 27/06/2010.

 

I. Description générale de la fonction

Dans le cadre de son travail, l'animateur-trice extrascolaire accueille les enfants le matin et/ou le soir et/ou le mercredi après-midi.

Il/elle anime les enfants, les encadre et veille à mettre tout en œuvre pour leur permettre l'accomplissement de leurs devoirs en leur proposant un espace propice à leur réalisation.

Ponctuellement, il/elle accompagne les enfants en car ou à pied. Au-delà de l'accueil extrascolaire à proprement parler, il/elle soutient l'organisation des temps de midi.

L'animateur-trice extrascolaire veille à la sécurité physique et affective des enfants, leur apporte des soins en cas de besoin tels que définis dans le règlement d'ordre intérieur.

Il/elle est le relais entre les enseignants et les parents, entre collègues et entre les directions d'école et la coordination ATL.

Il/elle assume aussi des tâches administratives en lien avec l'accueil des enfants, le cas échéant :

   - relevé et encodage hebdomadaire des présences pour l'obtention du subventionnement de fonctionnement octroyé dans le cadre du décret ATL ;

   - relevé et encodage mensuel des "non payés" pour compte du Service des Recettes de l'Administration Communale ;

   - gestion quotidienne des abonnements (compléter, faire les rappels et opérer le classement) ;

   - déclaration d'accident ;

   - préparation d'activités à l'aide de fiches techniques.

Pour mener son travail, il/elle prépare des activités en fonction du groupe et de l'âge, aménage les locaux pour l'accueil des enfants, prépare et range son matériel et son local.

L'animateur-trice extrascolaire participe aux réunions d'équipe. A cette occasion, il/elle transmet et reçoit des informations, réfléchit à sa pratique. Ces réunions permettent aussi de faire régulièrement état des problématiques de terrain en vue de les traiter.

Ponctuellement, l'animateur-trice extrascolaire peut être amené à participer à d'autres réunions en lien avec son travail.

L'animateur-trice extrascolaire agit sous la direction du/de la coordinateur-trice ATL et AES. Il/elle veille à accueillir et intégrer les nouveaux dans le fonctionnement d'équipe de l'ATL (infos et présentation dans les structures).

Il/elle évolue dans le respect du règlement communal, du règlement de travail, du règlement d'ordre intérieur, du projet d'accueil et de la Charte de l'accueil.

L'animateur-trice extrascolaire se forme conformément aux dispositions du décret ATL, soit sous son impulsion, soit sous l'impulsion de la coordination ATL.

 

II. Qualités attendues dans le cadre de la fonction

L'animateur-trice extrascolaire est à l'écoute des enfants, veille à répondre à leurs besoins. Il/elle est en relation avec les parents qui confient leur enfant.

Au niveau du travail d'équipe, l'animateur-trice extrascolaire développe une attitude professionnelle et déontologique dans son travail. Il/elle est ponctuel-le et respecte ses collègues et leur travail, veille à la bonne marche du service en remplaçant et/ou assumant les absences des collègues. Il/elle réalise son travail en référence à la Charte de l'accueil extrascolaire.

Il/elle évolue dans sa pratique en valorisant et en développant ses compétences, notamment celles acquises au cours des formations.

 

III. Formation ou titre requis

Les accueillant(e)s doivent avoir suivi une formation initiale leur donnant les notions de base dans, au minimum, les domaines suivants:

- connaissance de l'enfant et de son développement global;

- capacité de prendre en considération de façon adéquate les partenaires de l'enfant dont les personnes qui confient l'enfant;

- définition du rôle de l'accueillant(e) et du milieu d'accueil;

- connaissance théorique et pratique des notions telles que l'enfant et le groupe, la dimension interculturelle, le dispositif d'aide et de prise en charge à l'égard de la maltraitance, les types d'activités, les techniques d'animation et les premiers soins.

La liste des titres, diplômes, certificats ou brevets attestant la formation visée à l'article 18, 1°, du décret est la suivante :

1. Enseignement secondaire à temps plein : tout diplôme ou certificat de fin d'études à orientation sociale ou pédagogique du niveau de l'enseignement technique secondaire supérieur, tels que :

1.1. en technique de qualification :

   a) agent d'éducation;

   b) animateur(trice);

   c) éducateur(trice).

1.2. en professionnel :

   a) puériculteur(trice).

2. Enseignement secondaire en alternance :

   a) auxiliaire de l'enfance en structures collectives;

   b) moniteur(trice) pour collectivité d'enfants.

3. Enseignement de promotion sociale : Tout diplôme ou certificat de fin d'études à orientation sociale ou pédagogique, au moins du niveau de l'enseignement technique secondaire supérieur, tels que :

  a) auxiliaire de l'enfance de 0 à 12 ans dans une structure collective;

  b) auxiliaire de l'enfance de 0 à 12 ans à domicile;

  c) auxiliaire de la petite enfance;

  d) formation d'animateur(trice) socioculturel(le) d'enfants de 3 à 12 ans;

  e) animateur(trice) de groupes d'enfants;

  f) animation d'infrastructures locales;

  g) Auxiliaire de l’Enfance;

4. Autres formations :

  a) brevet d'animateur(trice) de centres de vacances (BACV) délivré en vertu du décret du 17 mai 1999 relatif aux centres de vacances;

  b) formations reconnues ou modules de formation accélérée reconnus par le Gouvernement en application de l'article 42 de l'arrêté du 27 février 2003 portant réglementation générale des milieux d'accueil en ce qui concerne le personnel d'encadrement des maisons d'enfants et les accueillant(e)ses d'enfants;

  c) brevet d'instructeur(trice) en éducation physique, sport et vie en plein air délivré par la direction centrale des organisations de jeunesse et des organisations d'adultes selon les critères de l'arrêté ministériel du 20 mai 1976;

  d) brevet de moniteur(trice) ou d'entraîneur(se) délivré par l'administration de l'éducation physique, des sports et de la vie en plein air;

  e) tous les titres, brevets ou certificats visés à l'article 6. Les titres, certificats, diplômes ou brevets qui sont reconnus par l'O.N.E. équivalents à ceux visés aux points 1 à 4 attestent également la formation visée à l'article 18, 1., du décret, sauf décision 5 contraire expresse du gouvernement.

Par dérogation, les accueillant(e)s qui ne disposent pas des titres adéquats peuvent assurer leur fonction à condition de suivre, dans les trois ans de leur entrée en fonction, une formation de base de minimum 100 heures et qui couvre les notions de base définies par le décret ATL. Cette formation de base permet aux accueillant(e)s de répondre aux exigences de qualification définies par le décret ATL.

 

Conditions particulières pour le recrutement :

Les conditions particulières d’accès par recrutement sont :

- réussir l’examen de recrutement comportant les épreuves suivantes :

     a) épreuve pratique : permettant d’apprécier l’aptitude professionnelle du candidat (50 points) ;

     b) épreuve orale : entretien permettant de juger de la maturité des candidats et d’apprécier leurs aptitudes (50 points).

Nous vous offrons :

- Une échelle barémique E1 min 13 169.59 € - max 15 802.25 € (à l’indice 138.01)

- Des Chèques-repas à 6.55 € (par jour presté et au prorata des prestations)

 

 

Les candidatures doivent être adressées, par envoi recommandé ou contre accusé de réception, à l’adresse du Collège communal de CHAPELLE-LEZ-HERLAIMONT, Place de l’Hôtel de Ville, 16 à 7160 CHAPELLE-LEZ-HERLAIMONT pour le 23 juillet 2019 au plus tard.

Elles sont accompagnées des pièces suivantes :

- Un extrait récent (moins de 6 mois) du casier judiciaire ;

- Une copie lisible du titre requis. En cas de doute sérieux sur la conformité à l’original de la copie, la demande d’apport de la preuve de la conformité à l’original de la copie pourra être demandée à l’autorité qui a délivré l’original ou au candidat dans le respect de la procédure tracée par le décret du 1er avril 2004 portant suppression de l’obligation de produire des copies certifiées conformes de documents.

Tout acte de candidature incomplet ou reçu hors délai ne pourra être pris en considération.

Les lauréats de l’examen de recrutement garderont le bénéfice de leur réussite pendant trois ans à compter de la date du procès-verbal de l’examen. Elle peut éventuellement être prorogée.

Seront inscrits dans la réserve de recrutement les candidats non retenus par un acte de nomination et qui satisfont aux conditions générales et particulières à chaque fonction.

Tout renseignement complémentaire peut être obtenu auprès du service GRH au 064/43.13.27.

Actions sur le document