Les géants

En 1997, les nouveaux géants prirent la tête du cortège sous la direction de Pierre Champenois en étant accompagnés par une fanfare hollandaise.
Le dimanche matin, les grosses têtes avaient fait leur apparition dans les rues devant le Conseil de l'Ordre des Tchats et une viole binchoise.

L'année suivante, l'ensemble sera pris en charge par la nouvelle société carnavalesque , les Tchap'loùs.
Depuis les années cinquante, les géants participent à la spécificité du carnaval de Chapelle. C'est en effet à ce moment qu'apparaît un groupe de petits géants indépendants.
Après la malheureuse décrépitude des géants en osier Djan d'Abî et Fine du P'tit Gowy, ont succédé Batisse du Sec Pachy et Philomène du Bos des Més, toujours accompagnés du fidèle Poupous.

L'idée de créer de nouveaux êtres mythiques à Chapelle provient avant tout d'une rencontre avec un jeune Binchois, Xavier Pourbaix.
Engagé au sein de la section chapelloise du PAC, on se rendit très vite compte de ses énormes capacités créatives.
Après avoir mis en place l'Ordre des Tchats, le Collège des Bourgmestre et Echevins, approuva le projet de mise en valeur du patrimoine et des traditions et c'est ainsi que débuta la mission folklorique de Xavier Pourbaix.
Issu d'une formation artistique, il a ainsi élaboré le plan des géants, en se basant sur de nouveaux matériaux, confectionné leurs traits et imaginé leurs costumes.

Après cette importante réalisation, il donnera naissance aux Grosses têtes de Tchats et c’est en 2009 que l’une d’elles a fait son entrée au Musée International du Masque de Binche.
 

 

 

L'histoire des géants est largement racontée dans les témoignages du passé.
La légende des nouveaux géants est due à la complicité de Roger Darquenne et Claude Straunard.
 

 

 

 

Actions sur le document
« Octobre 2020 »
Octobre
LuMaMeJeVeSaDi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031
Horaire

L'Administration communale sera fermée lundi 2 novembre prochain pour le congé de Toussaint.